Chroniques des traditions et fêtes du monde - ép. 3

suivre le blog

 
 

Nous sommes aujourd’hui le 17 mars, jour de la très attendue et très célébrée fête du saint patron des Irlandais : Saint Patrick. Mais au fait, qui était St Patrick et pourquoi a-t-on choisi la date de sa mort pour célébrer la fête nationale ?

Petite histoire de la Saint Patrick

Le passé de Saint Patrick faire la part belle aux mythes et c’est sans doute pour cette raison, du moins en partie, qu’il est devenu aussi populaire.

Selon l’histoire, le jeune Maewyn Succat alors âgé de 16 ans s’est fait enlever par des pirates sur sa terre natale, l’Ecosse pour certains, l’Angleterre pour d’autres, pour être amené en Irlande.

Là, il fut vendu comme esclave à un druide irlandais qui en fit un berger. Il vécut plusieurs années sur l’île verte, mais, après avoir vu Dieu en rêve, il décide de s’échapper.

Vitrail illustrant Saint Patrick.jpg

Il atteint les cotes normandes avec l’idée de rentrer dans les ordres. Il rencontre bientôt Saint Germain d’Auxerre avec qui il continuera son chemin vers la prêtrise.

C’est ce dernier qui recommande le jeune homme au pape Célestin 1er lorsqu’il est question d’envoyer un émissaire pour aller évangéliser l’Irlande. Devenu le père Patrick, il accepte la mission et retourne donc sur l’île émeraude.

Là, il entreprend d’expliquer la Sainte Trinité aux rois païens et pour illustrer son propos, il utilise une feuille de trèfle.

Alors qu’il continue son périple et sa mission d’évangélisation du pays, Patrick est ordonné évêque et entreprend de faire construire de nombreux monastères sur son chemin.

Après un nouveau voyage à Rome et une nouvelle rencontre avec le pape. L’évêque Patrick retourne en Irlande pour y installer son propre évêché. Il s’établira à Amargh où il fera construire une cathédrale. Il meurt à Downpatrick, en Irlande du Nord, le 17 mars 461.

Selon la légende, Saint Patrick a éradiqué tous les serpents d’Irlande en les repoussants dans les flots. Cependant, il n’y a jamais eu de serpents en Irlande. Il est probable que dans cette parabole, les serpents incarnent ici les druides que Saint Patrick chassa de l’île verte, car leurs croyances et pratiques étaient considérées comme diaboliques.

Les origines de la fête

C’est en 1631 seulement que le pape Urbain VIII déclare le 17 mars comme étant le jour de la fête de la Saint Patrick et l’intègre au calendrier chrétien. Cependant, le 17 mars tombe pendant le Carême et ses 40 jours de jeûne, mais il sera décidé de rendre possible l’arrêt du jeûne à cette occasion.

Image P. article sur les origines de la Saint Patrick.jpg

C’est alors la coutume d’aller à la messe pour célébrer cette journée sainte en portant une feuille de trèfle à la boutonnière.

Ce n’est qu’en 1903 que le 17 mars est déclaré jour férié en Irlande tandis qu’une autre loi interdit aux bars d’ouvrir ce jour-là (loi abolie dans les années 70). La Saint Patrick devient dès lors un jour extrêmement populaire et célébré jusqu’au Canada, aux Etats-Unis et partout où l’on peut trouver des ressortissants d’origine irlandaise.

Saviez-vous toutefois que la première manifestation de la Saint Patrick n’a pas eu lieu en Irlande, mais à Boston, aux Etat-Unis, le 17 mars 1737 ? En Irlande, la première parade, elle, n’aura lieu qu’en 1931.

La tenue de Leprechaun (un petit lutin censé vous conduire à sa marmite de trésor caché au pied d’un arc-en-ciel si vous arrivez à l’attraper) vient ensuite rejoindre le symbole du trèfle lors des parades pour personnifier la chance et la bonne fortune.

 
 
 
Cheap Textbooks at AbeBooks