Ce livre est un court récit car il n’est que le premier épisode d’une série de nouvelles qui en comprendra 13 apparemment.
Lazare Donatien est un antiquaire qui ne fait pas que dénicher des pièces de collection. En effet, c’est aussi un Drockhead, c’est-à-dire qu’il a la particularité de résoudre des problèmes liés aux revenants, fantômes…  Le jour où un client lui ramène une écritoire soit-disant envoûtée, Lazare va décidé de mener sa propre enquête….
Malgré le fait qu’il soit court, je suis rentrée facilement dans l’histoire, ceci est dû à l’écriture plus que fluide de l’auteur. Tout est suffisamment décrit et expliqué pour qu’on ne soit pas perdus. Quant à l’histoire… et bien elle est simple et rapide à se conclure, mais elle nous montre déjà bien les capacités de Lazare. En tout cas, l’histoire fait son job d’introduction et donne envie de lire la suite.
Il y a peu de personnages vu que cet épisode est surtout introductif, mais déjà j’aime bien le personnage principal, Lazare Donatien. Nonchalant par moments, impertinent par d’autres, vu sa capacité très rare, il sait qu’il est important et en profite de temps en temps. Et c’est surtout son serviteur, Zeph, qui en fait les frais. Ce dernier est un esprit vagabond obligé de le servir mais au vu de ce que j’ai pu en voir, il a l’air d’avoir du caractère et j’espère qu’on pourra avoir, dans les prochains épisodes, un bon duo pétillant et efficace.
Au final, un premier épisode alléchant et qui laisse profiler des personnages intéressants et un univers prometteur.