Entre le résumé qui est très accrocheur et le nom de notre héros qui a quelque chose d'attirant, c'est avec une certaine impatience que j'ai entamé ce premier épisode. Je n'avais aucune idée de ce qu'était un Drockhead et l'auteur laisse planer le mystère un moment, de quoi nous donner envie d'en savoir toujours plus sur lui. Il faut dire que l'épisode ne fait que très peu de pages, c'est un peu comme une nouvelle, du coup les événements s'enchaînent rapidement et ne nous laissent pas de temps mort, ce que j'ai beaucoup aimé.
De ce fait, le lecteur ne reste pas sur sa faim et avance dans l'enquête autour de cet écritoire qui nous passionne de bout en bout. J'ai trouvé bien joué de la part de l'auteur de ne pas expliquer dès le départ le travail de Lazare et aussi sa nature (nature qui continue quand même de m'intriguer et j'espère que nous en apprendrons plus aux prochains épisodes). Elle maîtrise de main de maître son récit et nous emporte sans souci dans son univers, nous donnant envie de retrouver très rapidement les personnages et de continuer de suivre leurs aventures.